Logo Coin de Mire
0
Mon panier Voir ma sélection
Rechercher Rechercher sur Coin de Mire

L'AFFAIRE DOMINICI - LA SÉANCE

L'AFFAIRE DOMINICI
Publié le 02-05-2019

Pour profiter d'une SÉANCE DE CINÉMA À L'ANCIENNE comprenant JOURNAUX D'ACTUALITÉ, BANDE-ANNONCE, RÉCLAMES D'ÉPOQUE ET FILM, on vous invitera à sélectionner dans le menu du disque la fonction "SÉANCE COMPLÈTE". Si vous souhaitez visionner directement le film, vous aurez bien sur l'option "film uniquement".

AU PROGRAMME, VOUS TROUVEREZ UNE SEANCE COMPLÈTE AVEC LE PATHÉ MAGAZINE DE LA 10ème SEMAINE DE 1973, LA BANDE ANNONCE DU FILM LE TUEUR, LES RÉCLAMES DE 1973  ET LE FILM L'AFFAIRE DOMINICI EN HAUTE DÉFINITION. 

 

LE PATHÉ MAGAZINE "REGARDS SUR LE MONDE" DE LA 10ÈME SEMAINE DE 1973  (3 Documentaires) :


Dix de conduite : le circuit du Mans en dehors des 24h. Le club des 90 donne des cours de perfectionnement à la conduite par des pilotes professionnels comme Maurice Trintignant et Jean-Pierre Hanrioud.


Michel Sardou, 26 ans, compose à la campagne des chants sur la France et sur l’Amour. Composition musicale par Jacques Revaux.


Modèles de printemps 1973 Courrèges.

Danielle Delorme vous parle, collecte pour les paralysés.

 

LA BANDE ANNONCE : LE TUEUR DE DENYS DE LA PATELLIÈRE

 

LES RÉCLAMES DE 1973 : Gervais "cowboy", Circuit A, Arcopal, Vedette "mère denis", Whisky "à gogo", La Samaritaine "king kong", Aéroport de Paris "champs élysées", Circuit A.

 

LE FILM :

Synthèse du synopsis de la production (1973)

4 aout 1952, une chaude nuit de la Haute Provence. Un triple meurtre : le père, la mère, la petite fille, tous sauvagement assassinés.

Trois anglais tués en pleine campagne, sur le bord d’une route, au milieu de paysans durs, orgueilleux, silencieux, à cinq cents mètres d’une ferme qui, du jour au lendemain, devient célèbre dans le monde entier : la grand’Terre.

C’est le fief de Gaston Dominici, ancien berger, qui règne tel un seigneur sur ses terres, sur ses neuf enfants et dix neuf petits enfants.

Au matin qui suit la tragédie, l’enquête commence mais les policiers tardant à arriver, les badauds, les voisins et les journalistes piétinent et fouillent eux-mêmes la scène du crime.

Le film reconstitue l’enquête et le procès à partir des documents véridiques et des articles publiés à l’occasion de cette affaire qui avait remuée l’opinion publique et les médias durant des années.

Différents membres de la famille Dominici sont suspectés. Finalement le père, Gaston Dominici se déclare coupable « je dis que je l’ai fait, mais je ne l’ai pas fait » et sera condamné puis gracié. Sa culpabilité n’a jamais été clairement établie.

 

Ce film dramatique traite de la vision de Claude Bernard Aubert sur l’Affaire Dominici : « C’était à ma connaissance, le seul cas où un homme accusé d’un triple meurtre et du massacre d’un enfant, condamné à mort par une cour de justice, pouvait six ans après le jugement, rentrer chez lui libre et fêté, et mourir dans son lit. Ce film que je viens de réaliser est une relation objective d’une enquête mal faite qui débouche sur un procès mal conduit. Les livres publiés sur le sujet concluent tous à la culpabilité de Gaston Dominici. En me servant des mêmes éléments et des mêmes informations qu’utilisent les auteurs, il m’a été impossible d’arriver à la même conclusion. » (1973 interview de Claude Bernard-Aubert).  

Ce film va à contre-courant des débats et écrits sur le sujet et propose une vision très réaliste du monde agricole du début des années 70. Il mérite d’être redécouvert dans une belle édition documentée, notamment la reproduction d’un article d’un Paris Match de 1954 paru lors du procès et d’un article du Journal de la France de 1973 paru lors de la sortie du film.


Ce film offre aussi un autre regard sur Gabin, acteur qui fait l’objet de plusieurs titres de notre collection.
Il a été édité pour la dernière fois en 2007, uniquement en DVD. Nous avons donc choisi de le ressortir pour enfin le redécouvrir avec la restauration HD sur support Haute Définition.

Sorti dans notre édition Prestige le 22 mai 2019. 

Sorti dans notre édition Sélection le 4 septembre 2020.

Coin de Mire Cinéma