Logo Coin de Mire
0
Mon panier Voir ma sélection
Rechercher Rechercher sur Coin de Mire

LA CHASSE À L'HOMME - LA SÉANCE

LA CHASSE À L'HOMME - LA SÉANCE
Publié le 06-03-2020

Pour profiter d'une SÉANCE DE CINÉMA À L'ANCIENNE comprenant JOURNAUX D'ACTUALITÉ, BANDE-ANNONCE, RÉCLAMES D'ÉPOQUE ET FILM, on vous invitera à sélectionner dans le menu du disque la fonction "SÉANCE COMPLÈTE". Si vous souhaitez visionner directement le film, vous aurez bien sur l'option "film uniquement".

AU PROGRAMME, VOUS TROUVEREZ UNE SEANCE COMPLÈTE AVEC LE PATHÉ JOURNAL DE LA  39ÈME SEMAINE DE 1964, LA BANDE ANNONCE DU FILM DES PISSENLITS PAR LA RACINE, LES RÉCLAMES DE 1964, LE FILM LA CHASSE À L'HOMME D'ÉDOUARD MOLINARO, EN HAUTE DÉFINITION, NOUVEAU MASTER 4K.
 
LE PATHÉ JOURNAL DE LA 39ÈME SEMAINE DE 1964 :

Une bombe désamorcée disposée dans un lieu public à Varsovie suscite un étonnement poli, personne n’a songé à appeler la police. Unique leçon à tirer de cette expérience en caméra cachée :  les enfants et les adolescents ont, avec ces jouets dangereux, une effrayante complicité.
 
Pour la première fois, le prix de l’Arc de Triomphe pourra être suivi en direct à la télévision, grâce à une importante installation de télévisions en circuit fermé sur le site de Longchamp. 
 
Vue sur les rotatives qui mettent au monde une toute nouvelle formule du journal L’Express. Françoise Giroux s’exprime sur sa conception du journalisme et Jean-Jacques Servan-Schreiber sur la transformation du journal.
 
Le Général De Gaulle s’envole d’Orly pour accomplir son long périple en Amérique du Sud, un mois de voyage, trente mille kilomètres à parcourir, 10 pays à visiter, 50 discours à prononcer. 
 
Le mariage d’Athènes : mariage du jeune roi Constantin avec la jeune princesse Anne-Marie de Danemark. 
 
Hommage à Pierre de Coubertin : À Lausanne, un musée olympique rassemble les symboles des victoires remportées par les éducateurs, les entraineurs et les athlètes dans les jeux du passé. La villa Mon Repos est également le siège du Comité International Olympique, continuateur de l’esprit et de l’œuvre d’un grand français, Pierre de Coubertin, qui eut la révélation de l’éducation sportive en lisant « Les années de Collège de Tom Brown » de Thomas Arnold. Rappelons qu’il y a 3000 ans, à Olympie, tous les quatre ans, les grecs se rassemblaient autour du temple de Zeus dans le bois sacré. Les jeux y suspendaient toutes les hostilités et l’athlète vainqueur était comblé de privilèges ; il était notamment exempté d’impôts. Cette tradition interrompue depuis l’an 394, Pierre de Coubertin parvint à la ranimer. Le 29 juin 1894 un congrès en Sorbonne décidait du rétablissement des jeux olympiques. Et c’est à Athènes, qu’en 1896, furent déclarés ouverts les premiers jeux de l’ère moderne. 
 
BANDE ANNONCE : DES PISSENLITS PAR LA RACINE DE GEORGES LAUTNER
 
LES RÉCLAMES DE 1964 : Kim « à l’entracte », Treets, Mintips, Jean Mineur, Total, Karpex, Astra « force et santé », agence immobilière Ahond, Lancel, Jean Mineur. 


LE FILM :


Synopsis de la production (1964)


Toni, brillant affichiste et séduisant célibataire, va se marier. Il aime Gisèle, jeune fille du meilleur monde, belle, poétique et farouche. Il doit l'épouser le matin même. Mais Julien l'ami de Toni, veille...Julien est contre ce mariage, et contre le mariage en général ! On le comprend un peu : victime d'un atroce traquenard, il a naguère été trainé à la mairie par sa jeune secrétaire, aussi calculatrice qu'angélique d'apparence.


En bas de chez Toni, dans le bistrot du coin, Julien montre à son ami un autre exemple : Fernand, l'ex-caïd du quartier, a été converti au mariage par la fille du patron. Ayant échangé son revolver contre un torchon, il fait désormais le service et la vaisselle tandis que sa jeune épouse trône sur lui et sur la caisse de façon autoritaire. 


Le sort de Fernand, la mésaventure passée de Julien devraient faire réfléchir Toni. Et bien non !


Il est amoureux !


Le voici en route pour le château du futur beau-père où doit se dérouler la cérémonie nuptiale, autrement dit "la capitulation".


Julien, stimulé par l'imminence de la catastrophe, démontre à Toni tous les tours employés par les femmes et en particulier par Gisèle, sa futur épouse, pour chasser les hommes, les séduire et leur passer "la corde au cou".


Toni, Don Juan lui aussi, ne se reconnait pas volontiers dans le rôle de la victime. Il finit par se laisser convaincre qu'il est, à son tour, tombé dans un piège séducteur habilement tendu.
Pour finir, la belle-famille toute entière rassemblée devant le perron du château frappe Toni de panique. Il prend la fuite, abandonnant sur le moment son mariage...Mais il décide de faire quand même le voyage de noces.


Toni part seul faire la croisière en Grèce, non sans avoir glissé à Fernand, le garçon du café d'en bas, le billet de Gisèle devenu inutile. 

Arrivé à bord, Toni va rencontrer Sandra, une jeune femme à l'allure désinvolte, et de surcroit, ennemie du mariage. Tout pour lui plaire !


Sandra est une jeune fille "moderne", elle a un métier. De palaces en croisières, elle suit les traces de riches messieurs que son charme attendrit souvent assez pour qu'ils se laissent arracher quelques plumes... Toni qui se croyait bien malin d'avoir échappé à son mariage, se fera voler d'abord son argent, puis son cœur...


De Rhodes à Athènes, à travers îles et temples, croisant au passage Fernand qui finalement n'a pas résister à l'appel du large et a utilisé le billet offert par Toni, Julien et Sandra vont se poursuivent en cherchant à se jouer l'un de l'autre. 


Les victimes de la chasse à l'homme ne tarderont pas à se révéler...
 

Sorti en 1964, les journaux de l’époque saluaient un vaudeville aussi pétillant « qu’une coupe de champagne » mais mettaient en garde les mères de famille : « ce film n’est pas destiné aux yeux de vos toutes jeunes filles ». Nous n’étions pas encore arrivés à la libération de la fin des années 60, mais c'était bien en route…

Ce film était sorti chez René Château il y a plus de 15 ans. Il fallait absolument le restaurer et le sortir en Haute Définition pour apprécier pleinement toute la fraicheur de l’époque, mise en scène par Molinaro. Nous étions en demande auprès de TF1 depuis un moment. Ce film nécessitait une belle mais couteuse restauration. Heureusement, la chaîne OCS s’est proposée au financement afin de le rendre visible sur la télévision et nous avons pu enfin l’accueillir dans notre collection dans sa magnifique copie restaurée.

 Sorti dans notre édition Prestige le 6 mars 2020. 

 Voir la bande-annonce HD. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Coin de Mire Cinéma