Logo Coin de Mire
0
Mon panier Voir ma sélection
Login Coin de Mire

DES GENS SANS IMPORTANCE

DES GENS SANS IMPORTANCE
Publié le 19-10-2018

DES GENS SANS IMPORTANCE DE HENRI VERNEUIL AVEC JEAN GABIN ET FRANÇOISE ARNOUL

 

Synthèse du synopsis de la production (1956) :


Jean Viard s’est écroulé plus qu’il ne s’est étendu sur le lit. Des heures et des heures de tension au volant d’un quinze tonnes roulant dans la nuit. Il s’est octroyé deux heures de repos avant de reprendre la route et essaie de dormir dans cette chambre de « La Caravane » relais routier dont il est assidu. Mais le sommeil le fuit, ses souvenirs l’assaillent, le harcèlent.
Il y a un an,  le soir de Noël, dans ce même relais, il s’est arrêté, épuisé après une étape particulièrement pénible. Une nouvelle bonne engagée depuis son dernier passage l’a accueilli. Elle s’appelle Clotilde et ne ressemble pas à celles qui l’ont précédée. Elle a 20 ans, elle est jolie, amusante, un peu désabusée peut être…Comment se sont-ils plus tout de suite ?
Ce n’est que plus tard, à la faveur du passage régulier du routier qu’ils ont conscience d’une irrésistible attirance, d’une passion qui les bouleverse. Ces rencontres très brèves ne leur suffisent bientôt plus : ils se veulent totalement l’un à l’autre. Mal marié, père de trois enfants, dont une fille qui le déçoit et avec laquelle il ne s’entend guère, Jean décide de rompre avec son passé et de recommencer sa vie avec Clotilde.
A la suite d’une querelle avec son employeur, il se trouve au chômage et n’ose l’avouer à son amie, lourde elle-même d’un secret qu’elle ne lui révèle pas. A Paris, Jean cherche du travail pendant qu’à « La Caravane » Clotilde se morfond. Plusieurs fois son amant n’est pas venu aux rendez-vous fixés. Elle se décide à lui écrire une lettre et à lui apprendre qu’elle est enceinte. Ne recevant pas de réponse, elle part pour Paris. En même temps qu’elle retrouve Jean, elle comprend qu’il est sans travail et qu’il n’a pas reçu sa lettre. Elle n’a pas le courage d’augmenter ses soucis, aussi ne lui révèle-t-elle pas son état. Elle accepte un emploi dans un hôtel de passe de la rue Lepic où la patronne comprend immédiatement qu’elle est enceinte et lui propose, pour la garder, une adresse où se faire avorter. Clotilde se rend chez l’avorteur. Le lendemain, chez sa femme, au cours d’une discussion violente avec sa fille, Jean apprend à la fois l’existence de la lettre de Clotilde, et son contenu. Il se précipite rue Lepic, enlève la jeune femme alitée et fiévreuse, et tous deux fuient vers leur bonheur.
En camion, c’est la route, ses cahots, et la suite de la fatale manœuvre… En vain, Clotilde essaie-t-elle de retenir une vie qui s’échappe. Elle souffre de plus en plus. Elle agonise. Jean, fou de terreur et d’angoisse fonce au devant d’un secours. Mais quand le camion stoppe enfin devant « La caravane » où, il y a un peu plus d’un an, le soir de Noël, une jeune bonne de 20 ans et un routier se sont rencontrés, Clotilde n’est plus.

 

Ce film n’avait jamais bénéficié d’une édition vidéo HD. Histoire forte pour "des gens sans importance", ce film noir à la Henri Verneuil, nous fait aussi découvrir le monde ouvrier du transport routier (Berlier), l’ambiance des relais sur les routes de France, mais aussi des quartiers populaires Parisiens et Bordelais de l'époque.  Il rappelle également la difficulté qu’avaient les femmes à cette époque pour se faire avorter. Tout ceci donne une vraie raison de l’intégration de ce film dans la collection LA SEANCE. Film restauré magnifiquement en HD à partir du négatif original.

En avant programme, vous trouverez aussi les réclames et les actualités cinématographiques PATHÉ la date de sortie du film (7ème semaine de 1956).

Sortie le 22 octobre 2018. 

Coin de Mire Cinéma